Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La mauvaise foi...

Publié le par Kiko

Ah que dire, que faire...
Quand les hommes sont cons... ben rien du tout...
Mais sur le coup, tu ne te résonnes pas... tu as les nerfs qui montent...
Explication....
Hier soir, j'étais tranquillement assis dans automobile à moi, qui en soi était doucement garée.
J'attendais patiemment (et oui pour une fois que j'avais de l'avance... c'est chien mais c'est comme ça), quand le gars garé derrière moi (auquel je ne mettais pas collé)... décide de partir....

Vous vous doutez bien qu'il a reculé comme un gros enculé et m'est rentré dedans...
Donc Furax... je bondis de mon automobile... Oui car il n'y est pas allé de main morte...
Je frappe à la fenêtre, il me regarde avec des yeux tous ronds....

Et là, vous avez la discussion improbable....
TC (Trou du Cul) : Oui ?!
Moi : Ca va vous gérez le créneau ??? Vous me rentrez dedans et ça ne vous dérange pas.
TC : Je ne vous ai pas touché...
Moi : On va faire quand même un constat...

Là il sort de la voiture, va pour regarder et me dit avec un air tout sympathique et pas du tout nonchalant...
TC : Y a rien, c'est bon...
Donc d'un seul coup, il admet indirectement que c'est un gros menteur puisqu'il me dit plus ou moins qu'il a potentiellement utilisé ma voiture comme appui pour sortir...
Là il remonte dans sa voiture et continue à vouloir partir...

Moi : Je lui dis que non, que l'on regarder avec de la lumière et remplir un constat...
So, il ressort de sa caisse...
TC : C'est bon, elle n'a rien votre voiture.
Moi : Ce n'est pas là le problème, on fait un constat sinon j'appel les flics...
TC : Ben appelez-les ! Puis vous leur demanderez de vous faire passer un test d'alcoolémie...

Je suis resté sur le cul, il remonte à nouveau dans sa caisse... continue à sortir de sa place...
Et là, attention c'est Fast and Furious...

Je me positionne devant lui pour ne pas lacher l'affaire, il continue à avancer, il me pousse avec la caisse plusieurs fois... je saute sur son capot... il va pour rouler... Je ne reste pas sur le capot... il se casse en trombe...

Et là, les nerfs m'emportent... et je lâche un...

Ostie de marde, de criss de con, si je te retrouve je te marave ta gueule...

Pour résumer... j'ai juste dit : Connard !!!!!

Commenter cet article